©2020 par Jérôme Okresik / Landes / France
©Photos par Alice Ranzoni

PARCOURS

Depuis l’enfance, la musique est ma passion.

Trompettiste diplômé du conservatoire de Dax, j’ai ensuite intégré l’École Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation à Paris où je me suis spécialisé en tant qu’ingénieur du son. Major de promotion, en 2011, j’obtiens le Bachelor of Fine Arts, accréditation européenne certifiant le cursus en école supérieure. En parallèle à cette formation, je suis également entré au conservatoire de Levallois Perret et à celui du XVe arrondissement de Paris.


Entouré de musiciens et compositeurs de talent, j‘ai été amené à travailler en studio ce qui m’a permis d’approfondir mes connaissances musicales et artistiques. Mes premières compositions professionnelles sont celles pour « La Sultane de Saba », chaine de SPA, puis la sortie digitale de mon premier album électro « Xperiments ». Ensuite, j’ai été stagiaire au Studio Babel (conception, enregistrement de musiques de film) dirigé par le compositeur Armand Amar. Et j’ai travaillé sur la musique de « La Source des Femmes » réalisée par Radu Mihaileanu, sélectionnée en compétition officielle au Festival de Cannes.


En 2012, je créé un remix chez Sony music pour l’artiste Christophe Willem.

Sensible à la musique électronique, je particpe au concours international de remix pour Debussy organisé par l’O.A.E (Orchestra of the Age of Enlightenment - Londres) pour lequel je suis récompensé « choix du public ».


La trompette, mon instrument de prédilection m’inspire tout au long de mon parcours professionnel, tout comme la transmission auprès des jeunes générations. J’ai enseigné dans plusieurs écoles du département des Landes (Groupe scolaire Saint Jacques de Compostelle à Dax, Écoles de musique de Rivière, Saint Paul-lès-Dax, Mees, Montfort en Chalosse...). Et je joue de la trompette au sein de l’Harmonie « La Néhe » de Dax et du « Big Band Côte Sud ».


En 2014, j’ai été l’assistant du compositeur Nicolas Techer (Los Angeles), en tant qu'éditeur de partitions (copyist) pour des courts-métrages américains. L’année suivante, je rencontre Frédérique et Jean Thoby pour le projet de recherche appliquée en musique des plantes. Et deux ans plus tard, cela m’a permis d’être ingénieur du son pour le « 1er Festival International de la Musique émise par des Plantes » au parc floral de Paris. En 2018, j’ai eu l’honneur de participer à la mise en place du système « subpac » destiné aux personnes malentendantes à la Cathédrale de Dax pour le Festival des Abbayes.


Je suis membre de la SCPP (Société Civile des Producteurs Phonographiques), de la SACEM (Société des Auteurs Compositeurs et des Éditeurs de Musique),  de l’ADAMI (Administration des Droits et des Artistes et Musiciens Interprètes) et référencé à l’IMDb (Internet Movie Database).


Actuellement, Directeur de l’association musicale pouillonaise (40), j’ai eu la joie en 2020 d’ouvrir le Home-Studio à Tilh qui est à votre entière disposition. 

 

LE HOME STUDIO

Transformation des pièces existantes

C'est une belle histoire de recherche et d'huile de coude !


À l'origine, le défi était de métamorphoser 2 pièces (2x10m2) en pièces de travail.

Les caractéristiques techniques de ces transformations sont différentes car 2 destinations :

une régie + une pièce pour musicien(s).

Première étape essentielle : l'insonorisation


Comment couper le son venant de l'extérieur des pièces, et diminuer la propagation du son ?

J'ai opté pour des plaques de liège de 40mm, un matériel naturel aux qualités phoniques et thermiques exceptionnelles. La colle permettant sa fixation est biologique à base de chaux.

Second challenge : l'acoustique 


Pour les traitements, je me suis orienté vers les produits de la marque HOFA. Le placement stratégique des modules aux murs et plafonds est déterminant afin de réaliser l’association parfaite entre absorption et diffusion des ondes sonores. Puis, j’ai ajouté les 'basstraps', cylindres remplis de laine de roche pour canaliser les basses fréquences et les ondes stationnaires.

La régie et la « recording room » sont équipées d'une climatisation réversible.

Je tiens à remercier chaleureusement mes parents pour leur accompagnement, et en particulier mon père, dont l’énergie et la disponibilité ont été précieuses pour la réalisation de ces pièces.